Rechercher
  • Jenny

Trajets maison école !

Mis à jour : janv. 25

Nous souhaitons profiter de la rentrée scolaire pour parler des trajets maison-école. Tout d’abord, merci à tous, vous avez été nombreux à répondre à notre question :

Pour cette rentrée, seriez-vous prêt(e) à laisser votre voiture et à accompagner votre (vos) enfant(s) à pied à l’école ?

Nous sommes plus que ravis de constater que vous êtes partants pour de nouveaux « Reflexx » ! Et nous avons des arguments pour vous convaincre de les adopter alors prêts à partir du bon pied ?


Reflexx - accompagne vos enfants à pied ! © CS Photographie




Quels sont les bons réflexes à avoir ?


Tout d’abord, toujours rester zen. Essayons de prolonger les bienfaits des vacances et de l’été sur notre zénitude. Nous avons tous beaucoup de choses à gérer lors de la rentrée, et cela nous demande de l’énergie, mais surtout de l’organisation. Si, pour cette rentrée, nous nous organisions pour laisser la voiture au garage et partir du bon pied ?


Il n’y a rien de pire pour notre organisme que de partir de la maison le matin avec un stress qui s’installe progressivement. Les facteurs de stress le matin peuvent être provoqués par les enfants qui traînent pour se préparer, mais ils sont aussi très souvent liés à la circulation automobile : les bouchons, les problèmes de stationnement devant l’école… Tout cela génère un énervement général de peur d’arriver en retard à l’école. De plus, nous avons transmis tout ce stress à notre(nos) enfant(s), inconsciemment, mais il est là.


Si, à la place, nous commencions notre journée en levant notre(nos) enfant(s) 10-15 minutes plus tôt. De cette façon nous disposons d’un peu plus de temps et nous n’aurions plus besoin d’avoir à lui(leur) dire de multiples fois : « Dépêche-toi, nous sommes en retard ! ». Ce temps gagné peut nous permettre également d’oublier que nous avons une voiture et choisir de partir à pied. Alors là, nous en sommes sûrs, toute la famille sera gagnante.




Suis-je capable de laisser ma voiture et d’accompagner mes enfants à pied ?


Savez-vous que le nombre de parents qui déposent leurs enfants en voiture à l’école est devenu un phénomène exponentiel ? Les matins, devant de nombreuses écoles, c’est la loi de la jungle qui prévaut. La circulation est dense et des situations dangereuses se produisent lorsque les parents doivent laisser leurs enfants dans des endroits qui ne sont pas conçus pour la circulation.


Même si le trajet maison-école n’est pas toujours long, et malgré les transports scolaires, il y a de nombreuses raisons qui poussent les parents à emmener leur(s) enfant(s) en voiture.


Un rapport réalisé par SKL en Suède, en 2013, intitulé « Pourquoi les parents emmènent leurs enfants en voiture à l’école », indique les raisons les plus courantes :

  • plus pratique pour l’organisation de la vie de famille ;

  • la peur d’un trajet d’école dangereux (circulation, enlèvements…) ;

  • le gain de temps perçu qui emporte sur les arguments économiques ou environnementaux ;

  • l’habitude ;

  • un acte considéré comme un moyen de faire preuve d’engagement.


D’autres études montrent que les parents d’aujourd’hui pensent que les enfants sont plus vulnérables qu’ils ne l’étaient eux-mêmes au même âge. Il y a une tendance à surprotéger les enfants et la voiture devient alors facilement un symbole de sécurité. La voiture est perçue comme protégeant les enfants de tout dommage. Comme c’est le rôle des parents de les protéger, il est alors très confortable de prendre la voiture.




Quelles sont les conséquences si j’accompagne mes enfants en voiture ?


Il ne faut pas oublier que ces précautions comportent également des aspects négatifs. Les embouteillages deviennent importants et des situations dangereuses se produisent lorsque les parents laissent leurs enfants en voiture dans des endroits qui ne sont pas du tout adaptés pour une circulation automobile importante. Il est fort probable également que ceux qui conduisent trop vite aux abords des écoles sont les parents eux-mêmes.

De plus, les enfants accompagnés en voiture manquent une occasion de bouger. 

Un point non négligeable, notre environnement souffre aussi. En France, 1 déplacement en voiture sur 2 fait moins de 3 km et 1 trajet sur 4 moins de 1 km. Or c'est pendant ces premiers kilomètres, lorsque le moteur est froid, que le véhicule consomme le plus de carburant et pollue le plus (sources Ademe).




L’environnement de l’enfant


Savez-vous qu’amener son enfant à pied peut avoir une influence déterminante sur sa capacité à créer une relation avec son environnement immédiat ?

Dans la structuration de son espace, l’enfant se situe dans trois environnements divers :

  • l’environnement habituel : le domicile ;

  • l’environnement fréquenté : l’école, la nounou ;

  • les environnements temporaires : les activités.

Les capacités de l’enfant à s’adapter à son environnement grandissent avec lui grâce aux opportunités qu’il a à sa disposition pour les élargir.

Un enfant qui se fait amener en voiture à l’école, a une compréhension moins bien développée des environnements fréquentés. Pour lui, l’école et la maison deviennent des endroit séparés sans liens entre eux. Au contraire, un enfant qui se déplace à pied apprend à mieux connaître son environnement local.




Que peuvent faire les parents ?

  • Entraînez-vous avec les enfants à aller à l’école pour pouvoir ensuite se rendre seuls à l'école quand ils auront montré qu’ils pouvaient le faire.

  • Explorez s’il existe des routes plus sûres que la route la plus proche. Sur la base de la vitesse de la circulation, du volume de la circulation, s’il y a une chaussée ou une piste cyclable, si l’enfant doit traverser une route ou une sortie importante, s’il y a un éclairage, etc.

  • Ensemble, c’est plus rigolo ! Regroupez-vous avec d’autres parents et organisez des « pédibus ». Marchez ensuite à tour de rôle avec les enfants, mais pas avec plus d’enfants qu’un adulte peut en gérer (maximum 8). De plus, la charge en temps devient petite si vous partagez la responsabilité.




Si je dois prendre la voiture quand même ?


Parfois, nous ne pouvons pas faire autrement. Par exemple, si l’école se trouve loin de la maison ou dans une autre ville, ou que vous avez des déplacements prévus pour le travail… Voici quelques suggestions ;-)

  • Mi-chemin ! Arrêtez-vous à mi-chemin, comme ça votre enfant parcourt une partie de la distance plutôt qu’aucune, et il y aura moins de voitures autour de l’école.

  • Co-voiturez ! Organisez-vous pour amener plusieurs enfants de votre quartier, qui, autrement, auraient également été déposés en voiture à l’école. C'est aussi un très bonne occasion pour connaître les parents et les amis de vos enfants.

  • Boîte à idées à l’école ! Suggérez à l’école de créer des zones sans voiture proches de l’école et de la cour d’école, avec des points de dépôts clairs et sûrs. Accompagnez-le au début puis l’enfant finira par arriver à aller tout seul.



Changer les habitudes


En tant que parent, nous devons nous demander si notre enfant peut se rendre à l’école par d’autres moyens. Un enfant autorisé à aller à pied apprend à marcher seul plus tôt qu’un enfant qui est toujours déposé en voiture. En même temps, il est important de souligner qu’aucun enfant ne peut avoir la responsabilité de marcher seul dans la circulation avant d’être mature. Ce n’est qu’à l’âge de 10-12 ans que nous pouvons s’attendre à ce qu’un enfant se débrouille complètement seul dans la circulation.



Conclusion


Vos enfants méritent que vous leur fassiez confiance et vous êtes de bons parents en permettant aux enfants de se rendre à pied à leur école et aux activités scolaires et de loisirs. Il ne faut pas plus de temps pour marcher ou aller à l’école collectivement et cela ne limite pas la flexibilité de la famille. De plus, les enfants qui s’habituent quotidiennement à une activité comme la marche ou le vélo en font une habitude naturelle. Cela conduit également à une meilleure santé à l’âge adulte.

Un dernier point positif pour les parents, vous faites de l’exercice gratuitement et peut-être même que cela vous fera réfléchir sur vos propres habitudes de trajet.



Sources :

https://webbutik.skl.se/sv/artiklar/varfor-skjutsar-foraldrarna-barnen-till-skolan.html

https://www.ademe.fr/carapatte-caracycle-a-pied-a-velo-vers-lecole

0 vue

©2019 par Reflexx

Reflexx, Voiron
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle